Socialisme

De Wikirouge
(Redirigé depuis Socialistes)
Aller à : navigation, rechercher
DrapeauRouge.jpg
Le socialisme désigne un ensemble de mouvements politiques opposés au capitalisme (les révolutionnaires ou le réformisme classique) ou à certaines de ses conséquences (pour les mouvements réformistes d'aujourd'hui, qui ne parlent plus d'un horizon au-delà du capitalisme).

Pour les marxistes, le socialisme désigne aussi le mode de production socialiste qui vient après la révolution socialiste. On peut distinguer le socialisme (phase inférieure) du communisme (phase supérieure).

Mouvements socialistes[modifier]

Les mots « communisme » et « socialisme » signifient étymologiquement la même chose, « socius » signifiant en latin « commun ». Ces sont les utilisations de ces termes par des courants menant des politiques différentes, en particulier à partir du 20e siècle, qu'ils en sont venus à avoir des connotations si différentes. On peut donc parler d'une même origine des idées socialistes et communistes.

Mode de production socialiste[modifier]

La production socialiste désigne un mode de production où les travailleur-se-s possèdent collectivement les grands moyens de production (les usines, les entreprises, les supermarchés...) et le pouvoir politique (dans les communes, les régions, les assemblées nationales et internationales...). Cette possession sociale permet d'instaurer une démocratie réelle et de décider de ce qui est produit et comment cela est produit (planification). Ainsi, les moyens de production sont utilisés directement pour produire de la valeur d'usage (pour satisfaire directement les besoins humains). La plus-value revient aux travailleurs et à la société dans son ensemble.

A l'inverse, le capitalisme repose sur les forces du marché qui pousse les capitalistes en concurrence à produire pour le profit, et la valeur d'usage n'est qu'un sous-produit de cette concurrence. Cette concurrence engendre aussi les cycles de l'économie de marché capitaliste (cycles de crise et de croissance), qui n'existeront pas dans une économie socialiste. Au lieu des capitaux privés en concurrence, il y aurait un seul capital social alloué aux investissements démocratiquement décidés. La planification rationnelle remplace les forces économiques qui dépassent les hommes sous le capitalisme.

Le socialisme ferait usage de systèmes incitatifs librement décidés. La méthode de compensation et de récompense dans une société socialiste serait fondée sur une méritocratie authentique, selon le principe de chacun selon ses capacités, à chacun selon sa contribution.

Par conséquent, des inégalités sociales héritées du capitalisme existeraient toujours dans cette première phase, mais dans une mesure décroissante puisque tous les travailleurs serait propriétaires des moyens de production.

Transition vers le communisme[modifier]

Le stade avancé du socialisme, dénommé le stade supérieur du communisme ou communisme tout court dans la Critique du programme de Gotha, est basé sur le mode de production socialiste, mais se différencie du socialisme en quelques manières fondamentales. Le communisme serait fondé sur la propriété commune des moyens de production (et non plus sur la propriété sociale). Les distinctions de classes fondées sur la propriété du capital disparaitront, ainsi que la nécessité d'un Etat. Une surabondance de biens et de services sont rendus possibles par la production automatisée qui permetteront que les marchandises soient distribuées en fonction des besoins plutôt que sur le mérite.

Les relations sociales[modifier]

L'objectif fondamental du socialisme à la vue de Marx et d'Engels a été la réalisation de la liberté humaine et de l'autonomie individuelle. Plus précisément, cela fait référence à la liberté de l'aliénation imposée aux individus sous la forme de relations sociales coercitives ainsi que la rareté matérielle, par laquelle l'individu est obligé de se livrer à des activités simplement pour survivre. Le but du socialisme est de fournir un environnement dans lequel les individus sont libres d'exprimer leurs véritables intérêts, la liberté de création, et les désirs sans entrave par des formes de contrôle social.

Comme un ensemble de relations sociales, le socialisme est défini par le degré auquel l'activité économique dans la société est prévue par les producteurs associés, de sorte que le produit excédentaire produite par les actifs socialisés est contrôlé par une majorité de la population à travers des processus démocratiques. La vente de la force de travail serait supprimé afin que chaque individu participe à la gestion de leur institution en tant que parties prenantes ou des membres sans un ayant un pouvoir coercitif sur quelqu'un d'autre dans une division sociale verticale du travail.

Matérialisme historique[modifier]

Ce schéma général de l'évolution sociale découle de la méthode d'analyse de Marx et Engels, le matérialisme historique. Il ne s'agit pas d'une prophétie ou d'un schéma programmé à l'avance, mais d'une analyse (économique, historique, sociologique...) du capitalisme, de son origine et de ses contradictions, qui permet de penser que le combat socialiste peut déboucher sur une meilleure société. Marx et Engels parlaient de « socialisme scientifique ».

Notes et sources[modifier]