Parti de la classe ouvrière

De Wikirouge
Aller à : navigation, rechercher

Le Parti de la classe ouvrière (Working Class Party) est un parti ouvrier michiganais.

En 2014, cinq personnes se sont présentées comme candidats indépendants, en demandant aux gens de voter pour eux, pour montrer leur accord avec l’idée que les travailleurs devaient s’organiser de façon indépendante. Ils disaient alors que la classe ouvrière ne peut se défendre qu’en menant une lutte collective.

Il n’y eut que cinq candidats, dans seulement un État, mais il y eut un résultat : 17 000 personnes exprimèrent leur accord avec eux à travers leur vote. Cette campagne de 2014 a ouvert une voie qu’il fallait suivre.

Ces cinq candidats, et ceux qui se sont organisés autour de cette campagne de 2014, ont essayé de s’appuyer dessus pour 2016. Ils ont fait le travail nécessaire pour présenter un parti politique dans tout l’État du Michigan. Ils ont obtenu les signatures de plus de 50 000 personnes, dont la plupart ont signé pour montrer leur accord avec l’idée principale de cette campagne, c’est-à-dire que les travailleurs ont besoin de leur propre parti, un parti représentant leur classe.

Pour que la base de classe de ce parti soit bien claire, il fut appelé le Parti de la classe ouvrière (Working Class Party).

Mary Anne Hering, enseignante retraitée, était candidate au Conseil de l’éducation du Michigan. Elle a obtenu 224 122 voix, soit 2,66 % dans le vote à l’échelle de l’État.

Sam Johnson, ouvrier retraité de Chrysler, et Gary Walkowicz, ouvrier de Ford, étaient candidats à la Chambre des représentants, l’équivalent de la Chambre des députés, chacun dans une des 14 circonscriptions du Michigan. Sam Johnson obtient 8 778 voix (3,43 %) et Gary Walkowicz 9 183 voix (2,8 %).

Enfin, plus de 13 000 électeurs à l’échelle du du Michigan ont voté pour le Working Class Party, une possibilité supplémentaire offerte par le bulletin de vote.

Il n’y a aux États-Unis ni profession de foi envoyée aux électeurs, ni temps de parole réservé dans les médias audiovisuels. C’est donc grâce à une campagne militante que le Working Class Party a obtenu ces résultats encourageants, qui lui permettent de se présenter aux prochaines élections sans devoir de nouveau pétitionner pour son enregistrement.

C’est dans les villes ouvrières que le Working Class Party a obtenu ses meilleurs scores. Mary Anne Hering obtient également de bons résultats dans des districts semi-ruraux. Le Working Class Party obtient des voix dans un certain nombre de comtés où il n’a pu faire campagne ; cela montre qu’une partie des travailleurs sont conscients de leurs intérêts et de la nécessité de créer un parti de la classe ouvrière.

Par ailleurs, dans l’État du Maryland, David Harding se présentait aux élections municipales dans un district de Baltimore, sur les mêmes bases politiques que le Working Class Party. Il a obtenu 1 288 voix (8 %), seul en lice contre une démocrate qui obtient 92 %.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

http://www.workingclassfight.com