Moyens de production

De Wikirouge
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
TravailCliparts.png

Les moyens de production sont l'ensemble des éléments matériels permettant la production : machines, bureaux, moyens de transport, terres agricoles, matières premières, énergie...

Le capital investi dans les moyens de production est appelé le capital constant, car il ne créé pas de valeur, contrairement au capital variable (investissement dans la force de travail).

Historique[modifier | modifier le wikicode]

La notion de moyen de production peut être appliquée dès les premiers temps de l'humanité.

Bien que la notion de moyen de production fasse intuitivement plus penser aux « outils » (au sens large), elle inclut pour Marx les matières premières.

« Si l'on considère l'ensemble de ce mouvement au point de vue de son résultat, du produit, alors tous les deux, moyen et objet de travail, se présentent comme moyens de production (...). Il semble paradoxal d'appeler par exemple le poisson qui n'est pas encore pris un moyen de production pour la pêche. Mais jusqu'ici on n'a pas encore trouvé le moyen de prendre des poissons dans les eaux où il n'y en a pas. »[1]

L'agriculture fut pendant une très longue partie de l'histoire la base de la richesse. Cependant elle aussi nécessite de nombreux moyens de production (bêches, socs de charrue, terrains préalablement défrichés, parfois canaux d'irrigation...). Cela incluait également les animaux :

« Dans ses Réflexions sur la formation et la distribution des richesses, 1776, Turgot fait parfaitement ressortir l'importance de l'animal apprivoisé et dompté pour les commencements de la culture. »

Mais de manière générale, la part des moyens de production déjà issu du travail passé ne fait que croître.

« L'objet du travail est fourni par la nature seule dans l'industrie extractive, exploitation des mines, chasse, pêche, etc.,  et même dans l'agriculture en tant qu'elle se borne à défricher des terres encore vierges. Toutes les autres branches d'industrie manipulent des matières premières, c'est à dire des objets déjà filtrés par le travail, comme, par exemple, les semences en agriculture. Les animaux et les plantes que d'habitude on considère comme des produits naturels sont, dans leurs formes actuelles, les produits non seulement du travail de l'année dernière, mais encore, d'une transformation continuée pendant des siècles sous la surveillance et par l'entremise du travail humain. Quant aux instruments proprement dits, la plupart d'entre eux montrent au regard le plus superficiel les traces d'un travail passé. »

En général, les objets ne sont pas par essence des biens de consommation ou des moyens de production, mais peuvent être les deux. Une même marchandise (un kilo de farine) peut être achetée comme bien de consommation directement par un ménage, mais elle peut aussi être achetée comme moyen de production par une entreprise de l'agroalimentaire.

« Si une valeur d'usage est le produit d'un procès de travail, il y entre comme moyens de production d'autres valeurs d'usage, produits elles mêmes d'un travail antérieur. La même valeur d'usage, produit d'un travail, devient le moyen de production d'un autre. »

Moyens de production et force de travail[modifier | modifier le wikicode]

La force de travail, mise en œuvre sur les moyens de production, forme ce qu'on appelle les forces productives.

Dans l'analyse de Marx, ce qui différencie en dernière analyse les moyens de production de la force de travail, c'est le facteur subjectif. L'idée que quelle que soit l'augmentation du machinisme et de l'automatisation, il reste des volontés humaines aux commandes, et que sans elles rien de tout cela ne continuerait à fonctionner dans le but productif défini.

« Les mêmes éléments du capital qui, au point de vue de la production des valeurs d'usage, se distinguent entre eux comme facteurs objectifs et subjectifs, comme moyens de production et force de travail, se distinguent au point de vue de la formation de valeur en capital constant et en capital variable. »[2]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Taux d'utilisation des capacités de production

Notes et sources[modifier | modifier le wikicode]