2e conférence du POSDR

De Wikirouge
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Maison des travailleurs de Tampere

La 2e conférence du Parti ouvrier social-démocrate de Russie (POSDR) s'est tenue dans la Maison des travailleurs de Tampere (Tammersfors), Finlande, du 3 [n.s : 16] novembre au 7 [20] décembre 1906.

Le même lieu que pour la 1ère conférence est choisi.

La conférence a réuni 32 délégués, dont 6 bolcheviks, 11 mencheviks, 7 bundistes et 8 sociaux-démocrates non alignés.

Les membres du Comité central et de la rédaction de l'organe central étaient présents avec un vote consultatif.

1 Ordre du jour[modifier | modifier le wikicode]

  1. Campagne électorale pour la Douma
  2. Congrès du parti
  3. Congrès ouvrier
  4. Lutte contre les pogroms des Cent-Noirs
  5. Milices et expropriations

Les deux derniers points ne furent finalement pas discutés.

1.1 Campagne électorale[modifier | modifier le wikicode]

Les mencheviks décidèrent une alliance électorale avec les libéraux bourgeois (Parti KD).

1.2 Congrès du parti[modifier | modifier le wikicode]

🚧 Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !

1.3 Congrès ouvrier[modifier | modifier le wikicode]

🚧 Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !

2 Suites[modifier | modifier le wikicode]

Lénine souligna que les comités n'étaient pas obligés d'appliquer cette décision car elle n'émanait pas d'un congrès mais d'une conférence.

« Dans la campagne électorale actuelle, la décision prise par les mencheviks et le C.C. en faveur des blocs n’engage pas pratiquement les organisations locales et n’oblige pas l’ensemble de notre parti à adopter cette ignoble tactique des blocs avec les cadets. »[1]

Il ajoutait cependant :

«Après la décision des organes compétents, nous tous, membres du parti, agissons comme un seul homme. Tel bolchevik, à Odessa devra peut-être jeter dans l’urne un bulletin portant le nom d’un cadet, bien que ce soit répugnant pour un bolchevik, tandis qu’à Moscou, par exemple, un menchevik votera uniquement pour des social-démocrates tout en déplorant en son cœur de ne pouvoir voter pour des cadets. »

3 Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Congrès du POSDR Conférences du POSDR

4 Sources[modifier | modifier le wikicode]