Sociologie

De Wikirouge
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La sociologie peut être définie comme la branche des sciences humaines qui cherche à comprendre et à expliquer l'impact de la dimension sociale sur les représentations (façons de penser) et les comportements (façons d'agir) humains. Ses objets de recherche sont très variés puisque les sociologues s'intéressent à la fois au travail, à la famille, aux médias, aux relations, aux rapports de genre (hommes/femmes), aux statuts et fonctions, aux religions, ou encore aux formes de cultures et d'ethnicités…

Principaux paradigmes[modifier | modifier le wikicode]

Etant donné la complexité de l'objet d'étude, les conditions de recherche limitées et déformées par le cadre matériel du capitalisme, et l'influence des idéologies bourgeoises, la sociologie est divisée en de très nombreux courants.

On peut regrouper ces multitudes de courants dans deux principaux paradigmes, qui étudient les phénomènes sociaux humains sous deux angles différents :

  • Le paradigme holistique part du « social » et étudie comment il influe sur les consciences, en partant du principe que le « social » ne peut être réduit à la somme algébrique des états ou des comportements individuels. (On parle aussi de méthode « top-down », du haut vers le bas).
  • Le paradigme atomistique part au contraire de l'individu et étudie comment il entre en relation avec d'autres individus. (Méthode « bottom-up », du bas vers le haut).

Sociologie marxiste[modifier | modifier le wikicode]

En tant que théorie d'analyse des sociétés humaine, le marxisme et plus précisément le matérialisme historique est en partie une sociologie. Trotsky parlait de « marxisme, étape suprême de la pensée sociologique ».[1]

Cependant, le marxisme est interdisciplinaire, car il est au croisement de la sociologie, de l'histoire et de l'économie.

Académisme, utilitarisme et militantisme[modifier | modifier le wikicode]

Si la sociologie reste encore largement une discipline universitaire en France, de nombreux sociologues sont aujourd'hui employés par des institutions publiques, des collectivités territoriales ou des entreprises privées à fin d'expertise ou de consultance. D'autres courants, comme le Mouvement Anti Utilitariste en Sciences Sociales (MAUSS), critiquent au contraire l'utilitarisme ou l'économisme de ces approches institutionnelles et les excluent du champ de la sociologie.

Histoire de la sociologie[modifier | modifier le wikicode]

Notes et sources[modifier | modifier le wikicode]

  1. Trotsky, Nos tâches politiques, 1904