Réaction

De Wikirouge
Aller à : navigation, rechercher

Les réactionnaires, le camp de la réaction, sont les partisans d'un retour en arrière, d'un rejet du progrès social.

Notion et terme de réaction[modifier]

Le terme semble avoir été utilisé d'abord pendant la Révolution française de 1789 pour désigner les contre-révolutionnaires. Le terme fut ensuite réemployé couramment en politique : les démocrates et les socialistes, se désignant progressistes, en opposition aux réactionnaires conservateurs.

L'invective de réac', fortement utilisée depuis le Printemps des peuples, est encore en usage aujourd'hui, même si le courtant du socialisme scientifique est à peu près le seul à maintenir vivante le sens de la dichotomie progrès/réaction.

Lutte de classe, progressisme et réaction[modifier]

A priori, tous les partisans de réformes sociales ou démocratiques appartiennent au camp du progrès social. Cependant, le "socialisme" et encore plus le "démocratisme" sont des courants politiques portés par différentes classes sociales, à la fois des secteurs de la bourgeoisie, de la petite-bourgeoisie, de la paysannerie et du prolétariat. Par conséquent des partis réformistes liés aux institutions peuvent être amenés à basculer dans le camp de la réaction s'ils estiment qu'un mouvement révolutionnaire "va trop loin".

C'est ce qui s'est passé avec le SPD lors de la révolution allemande, avec le Parti KD puis le Parti SR en 1917, avec le PCE lors de la guerre d'Espagne, avec le Kuomintang lors de la révolution chinoise, ou plus régulièrement avec chaque bureaucratie syndicale à chaque grande grève qui menace de devenir incontrôlable.

Quelques grands thèmes réactionnaires[modifier]

Aujourd'hui, les réactionnaires sont par exemple les courants qui agitent les thèmes suivants :

  • Il y a trop d'aides sociales, cela encourage à la paresse, et aujourd'hui c'est la décadence à cause de la paresse des travailleurs !
  • Il y a un choc des cultures en Occident avec les immigrés de confession musulmane, incapables de "s'intégrer"
  • Les féministes en font trop aujourd'hui c'est bon on a l'égalité...
  • Pire : Les féministes sont allées trop loin, aujourd'hui c'est la décadence à cause de la féminisation de la société.
  • etc.

FranceAssistésFigaro.jpg

Notes et sources[modifier]

Étymologie de réaction, CNRTL