Salaire réel

De Wikirouge
Aller à : navigation, rechercher

Le salaire réel est la part de la richesse (valeur ajoutée) qui revient effectivement aux salariés.

Cela correspond plus ou moins à la notion de pouvoir d'achat, basée sur le revenu disponible.

Revenu disponible, salaire réel et pouvoir d'achat[modifier | modifier le wikicode]

Le salaire au sens large comprend le salaire direct ("salaire net") et le salaire socialisé (remboursements par la Sécurité sociale, retraites...), ce qui fait que c'est une notion plus large qu'un simple transfert d'argent direct. Il est néanmoins possible de calculer le "revenu disponible"[1] :

  • Revenu disponible = Salaire net - Impôts + Prestations sociales

Mais ce revenu disponible ne représente pas le pouvoir d'achat, parce que la valeur de la monnaie change (appréciation/dépréciation) et parce que les prix des marchandises changent (inflation/déflation).

  • Ainsi le pouvoir d'achat, ou salaire réel, est : 
Sr = Revenu disponible / Indice des prix

La difficulté pratique est surtout l'évaluation de l'indice des prix.

Evolution[modifier | modifier le wikicode]

France avant 1914[modifier | modifier le wikicode]

En France, les salaires réels ont augmenté de 50% dans les deux décennies précédant 1914.

France - Tournant de la rigueur (1983)[modifier | modifier le wikicode]

- Entre fin 1980 et fin 1982, le SMIC a augmenté de 37% alors que l'indice des prix a augmenté de 25% : le SMIC "réel" a donc augmenté de 12%

- Entre fin 1982 et fin 1984, le SMIC a augmenté de 20% alors que l'indice des prix a augmenté de 15% : le SMIC "réel" a donc augmenté de 5%

- Entre fin 1984 et fin 1986, le SMIC a augmenté de 10,5% alors que l'indice des prix a augmenté de 10,9% : le SMIC "réel" a donc baissé de 0,4%

France 1959 2007[modifier | modifier le wikicode]

Sur le graphe suivant, on peut observer le décrochage entre le salaire superbrut (salaire net + salaire socialisé) et la productivité. Le salaire net a encore plus décroché, en raison du chômage et du vieillisement de la population, qui a été de fait financé par les travailleurs.

ProductivitéSalaireSuperbrutNetFrance.png

France depuis 2008[modifier | modifier le wikicode]

Le niveau de vie des 50% les plus modestes est en baisse depuis la crise de 2008, alors que les 10% les plus riches ont un niveau de vie au plus haut.

États-Unis 1947 2003[modifier | modifier le wikicode]

Sur ce graphe[2], le salaire réel horaire est appelé "coût salarial horaire réel" (point de vue capitaliste).

Product-salaires.png

On retrouve nettement le décrochage entre les "Trente Glorieuses" et la période 1970-2010.

Espagne 1954 2001[modifier | modifier le wikicode]

Ce graphe[3] traduit sensiblement la même périodisation, quoique de façon moins spectaculaire qu'aux États-Unis.

ProductivitéSalairesEspagne.png

En gris : les périodes où le salaire réel évolue moins vite que la productivité du travail, ce qui équivaut à hausse du taux d'exploitation.

Notes et sources[modifier | modifier le wikicode]

http://www.capitalisme-et-crise.info/fr

  1. http://www.insee.fr/fr/methodes/default.asp?page=definitions/revenu-disponible.htm
  2. Source BLS (Bureau of Labour Statistics)
  3. Sergio Camara Izquierdo : "The Dynamics of The Profit Rate in Spain (1954-2001)"