Travailleur

De Wikirouge
(Redirigé depuis Travailleurs)
Aller à : navigation, rechercher
Lautischer-Gas-worker.jpg

Les travailleurs sont tous ceux qui réalisent un travail. Ce terme a théoriquement un sens très large, mais dans la société capitaliste il renvoit le plus souvent aux travailleurs salairés, les prolétaires.

Les travailleurs, en général[modifier | modifier le wikicode]

Abstraitement, tous les hommes réalisent un travail, au sens d'activité transformatrice de la nature à des fins de nécessité : cuisine, nettoyage, comptabilité... Dans ce sens, une très grande part de l'activité quotidienne des hommes est du travail, que ce soit du travail domestique (encore largement effectué par les femmes...), du travail salarié (ouvrier, employé, ingénieur...), du travail forcé (esclavage, prostitution, travaux d'intérêts généraux...), etc.

Mais sur le plan politique, il est important de faire la distinction entre les types de travaux, et surtout selon qui profite du fruit du travail et qui l'organise.

Travailleurs salariés[modifier | modifier le wikicode]

Ouvrière-tourneuse-USA-1940.jpg

Aujourd'hui, dans les pays capitalistes industrialisés, l'immense majorité des travailleurs sont des ouvriers/employés salariés. Dans ces pays, "travailleurs" renvoie donc le plus souvent à la classe exploitée, le prolétariat. Peu importe que ce travail soit à dominante manuelle ou intellectuelle, le phénomène de production (de biens matériels, de biens immatériels, ou de services) et d'exploitation est le même.

Le socialisme scientifique considère la classe travailleuse (classe laborieuse, ou par héritage, classe ouvrière) dans son ensemble, en pointant du doigt le rapport de dépendance du salariat vis-à-vis du patronat. Il ne faut pas avoir une vision réductrice et considérer que l'individu est "travailleur" lorsqu'il est au bureau, et simple "citoyen" ou "consommateur" en dehors de cette sphère. De ce point de vue, même dans une société où les femmes ne travaillent pas (en dehors de la maison), celles-ci font partie de la classe travailleuse, puisque leurs revenus et leur existence sont conditionnés par le travail salarié. De même, un prolétaire au chômage, un immigré travaillant au noir, ou un ouvrier retraité, sont tous de cette même classe laborieuse.

Travailleurs indépendants[modifier | modifier le wikicode]

Il existe néanmoins des cas particuliers de travailleurs indépendants : exploitants agricoles, petits commerçants, artisans, professions libérales (avocats, médecins, architectes, notaires...). Puisque ces travailleurs possèdent leurs moyens de production (boutique, pharmacie, outils d'artisan, ferme, compétences rares...) ils rentrent formellement dans la petite-bourgeoisie. Cela ne signifie pas qu'ils soient sur un pied d'égalité, car d'une famille de riches notaires à un épicier écrasé par la concurrence, il y a toute une gamme de revenus. Mais ces travailleurs ont certaines tendances communes : crainte de perdre leur capital, sensibilité aux discours populistes anti-parlementaires, anti-impôts[1], anti-"assistanat".

Paysans[modifier | modifier le wikicode]

Les paysans sont évidemment des travailleurs. Dans les sociétés agricoles (précapitalistes ou dominées) ils constituent même la large majorité et la base de la production. Mais là encore, il est possible de faire d'importantes distinctions : paysans-serfs, paysans sans terre modernes, petits-paysans propriétaires ou gros exploitants agricoles (qui sont des travailleurs indépendants), jusqu'aux ouvriers agricoles qui se rattachent directement au prolétariat.

Ouvriers-Agricoles.png

Capitalistes[modifier | modifier le wikicode]

La disctinction entre travailleurs et bourgeois ne signifie pas que ces derniers ne font absolument aucun travail. Par exemple, il est courant que les capitalistes effectuent quelques tâches, et ce, souvent en rapport direct avec leur capital :

  • petit patron travaillant autant (voire plus) que ses salariés
  • patron travaillant beaucoup moins que ses salariés en général (tâches de comptabilité et de vérification...)
  • grands patrons uniquement chargés de tâches dirigeantes auxquelles en général ils trouvent plaisir (communication, voyages d'affaires...)
  • actionnaires et autres rentiers qui s'occupent de gestion (étudier les placements intéressants, faire visiter ses biens immobiliers...)
  • haute bourgeoisie qui est libérée de presque tout travail en déléguant la gestion de l'accumulation de son capital

Le point commun de ces capitalistes est de tirer profit, directement ou indirectement, de la classe travailleuse.

Notes et sources[modifier | modifier le wikicode]

  1. D'autant plus qu'ils ne réalisent en général pas que le CAC40 paie en proportion 3 fois moins d'impôts qu'eux.