Wilhelm Liebknecht

De Wikirouge
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Wilhelm Liebknecht.jpg

Wilhelm Liebknecht (1826-1900) était un socialiste allemand, cofondateur du Parti social-démocrate d'Allemagne (Sozialdemokratische Partei Deutschlands, SPD). Il est le père de Karl Liebknecht.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Wilhelm Liebknecht naît le 29 mars 1826 à Giessen.

Entre 1842 et 1846, Liebknecht étudie la philologie, la philosophie et la théologie protestante aux universités de Gießen, Berlin et Marbourg. En même temps, il apprit les métiers de charpentier et d'armurier, afin de se préparer à une émigration éventuelle vers les États-Unis. Il se rapprocha du saint-simonisme. En 1846, il fut le meneur d'un mouvement étudiant à Gießen. À cause de ses activités politiques, il fut obligé d'émigrer vers la Suisse en 1847 avant de terminer ses études. À Zurich, il enseigna dans une école influencée par le pédagogue Friedrich Fröbel. Il commença aussi à travailler comme correspondant pour des journaux.

En février 1848, il séjournait à Paris au moment de la Révolution de 1848. Ensuite, il participa aux révolutions allemandes de 1848/49 dans le Sud-Ouest comme lieutenant dans le corps-francs ouvriers de Gustav Struve. Il se réfugia à Genève où il rencontra Friedrich Engels. À cause de ses activités politiques, le gouvernement suisse expulsa Liebknecht en 1850 vers Londres. Karl Marx accusa Carl Vogt, un autre émigrant originaire de Gießen, d'avoir dénoncé Liebknecht.

En Angleterre, il rejoignit la Ligue des communistes de Marx et Engels. Il travailla comme enseignant privé et journaliste. En 1862, il put retourner en Allemagne après une amnistie pour les révolutionnaires de 1848/1849.

Il adhère à l’Association internationale des travailleurs (AIT, Première Internationale), fondée en 1864. En 1867, avec August Bebel, il fonda le Sächsische Volkspartei (Parti populaire saxon), puis le SDAP (Sozialdemokratische Arbeiterpartei, Parti social-démocrate d'Allemagne des travailleurs allemand, en 1869, qui fusionne avec les lassalliens en 1875, puis devint le SPD en 1890.

À l'initiative notamment de Friedrich Engels et de Liebknecht se constitua en 1889 la Deuxième Internationale.

Liebknecht se maria deux fois. En 1854, il épousa à Londres Ernestine Landolt et en 1868 à Darmstadt Natalie Reh. Natalie est, comme Wilhelm, une descendante du professeur de théologie et de mathématiques à l'université de Gießen Johann Georg Liebknecht (1679-1749). Du premier mariage, il eut deux filles, Alice et Gertrud, et du deuxième mariage les avocats et hommes politiques marxistes Theodor (1870-1948) et Karl Liebknecht.

Il meurt le 7 août 1900 à Berlin. Il est enterré au cimetière central de Friedrichsfelde à Berlin.

Ses Souvenirs ont été publiés en France en 1901 (traduction de J.-G. Prod'homme et Ch. A. Bertrand, Paris, Société Nouvelle de Librairie et d'édition).

Ses écrits[modifier | modifier le wikicode]

1869 On The Political Position of Social-Democracy (speech)
1881 The Spider and the Fly
1889 On The Political Position of Social-Democracy (pamphlet)
March 1895 A Bad Quarter of an Hour
January 1895 Preface to Eleanor Marx's Working Class in England
1896 Karl Marx: Biographical Memoirs
July 1896 A Message From Liebknecht
August 1896 Our Recent Congress
November 1896 Statement on Armenia
March 1897 Crete and Social-Democracy
April 1897 The First of May in Germany 1897
April 1898 May Day in Germany 1898
June 1898 Social-Democracy in Germany: On the elections
July 1898 International Socialist Workers and Trade Union Congress
March 1899 To my friends in England
August 1899 No Compromise – No Political Trading (pamphlet)
21 March 1900 Beware of Imperialism and Militarism
3 April 1900 To the Editor of The Clarion
21 April 1900 On Militarism
21 July 1900 Breakers Ahead
August 1901 How it could be done

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

  • Paul Lafargue, Wilhelm Liebknecht, Souvenir sur Marx, Partie Souvenir sur Marx (Extraits) (1896), p. 27-68, éd du Sandre, 68 p., 2008