Theodor Liebknecht

De Wikirouge
Aller à : navigation, rechercher

Theodor Liebknecht (1870-1948) était un avocat et homme politique socialiste allemand.

Il est le fils de Wilhelm Liebknecht, et le frère de Karl Liebknecht.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Né à Leipzig le 19 avril 1870, Theodor Liebknecht étudie le droit et travaille comme avocat à Berlin à partir de 1899. Il s'engage en politique après le meurtre de son frère en janvier 1919, au sein du Parti social-démocrate indépendant d'Allemagne (USPD). Il était opposé à la fois à la fusion avec le Parti_communiste_d'Allemagne (KPD) et avec la réunification avec le SPD.

Il reste avec Georg Ledebour à la tête de l'USPD, malgré le fait que la plupart des militants soient partis au KPD fin 1920 et au SPD en septembre 1922.

Lors de l'occupation de la Ruhr en 1923, la majorité se prononça avec Liebknecht pour le défaitisme révolutionnaire tandis que la minorité suivait avec Ledebour la formule du KPD : « Combattez Poincaré dans la Ruhr et Cuno sur la Spree ! »

En 1924, Liebknecht prend part avec Georg Ledebour à une scission qui forme la Ligue socialiste.

Il rejoint en 1931 le Parti socialiste ouvrier d'Allemagne (SAPD) nouvellement créé. Partisan de la droite du SAPD, il est opposé à l'introduction des principes d'organisation léninistes dans le parti.

À l'arrivée au pouvoir des nazis en 1933, il émigre à Bâle (Suisse), puis à Amsterdam (Pays-Bas) où il est employé de l'Institut international d'histoire sociale de 1936 à 1939. Il est partisan de « l'Internationale 2½ ».

Il meurt à Altendorf, près de Hanovre, le 6 janvier 1948.