Métaux précieux

De Wikirouge
Aller à : navigation, rechercher

Les métaux précieux sont des métaux rares auxquels les sociétés humaines ont conféré la propriété de symbole de richesse, voire de support de la monnaie.

Exemples[modifier]

Quelques métaux précieux parmi ceux que l'on connaît aujourd'hui, avec leur rareté en ppm (parts par millions).

Argent-lingot.gif
Or-linguot.jpg
  • Or : 0,002 ppm
  • Argent : 0,08 ppm
  • Platine : 0,00006 ppm
  • Palladium
  • Rhodium

À titre de comparaison, le fer est présent à 62 000 ppm.

Valeur[modifier]

Généralités[modifier]

La qualification de "précieux" et donc le fait que la valeur de ces métaux soit plus élevée que la moyenne, proviennent de leur rareté, non pas "objective et globale", mais pour une société donnée (difficulté d'extraction selon les techniques en vigueur, métal tout simplement inconnu...).

Dans les Grundrisse'[1] , Marx cite Naussau William Senior à propos de prix dela détermination du prix de l'or et de l'argent :

"Dans les pays miniers, tous les prix dépendent en fin de compte du coût de production des métaux précieux. [...] La valeur en or ou en argent de toutes les marchandises non soumises à un monopole dépend, dans un pays qui ne possède pas de mines, de l'or et de l'argent qu'on peut obtenir en exportant le produit d'une quantité déterminée de travail [...]"

Voici quelques exemples, issus notamment des Grundrisse[1], qui permettent de combattre le fétichisme selon lequel cette valeur serait naturelle et non pas sociale.

Valeur relative or / argent[modifier]

Dans les premières sociétés, l'argent avait une valeur relativement élevée par rapport à l'or. Strabon (58 avant J.C - 25 après J.C ) rapporte même un cas extrême : "chez les Arabes voisins des Sabéens, 2 livres d'or s'échangent contre une livre d'argent". La raison principale était que l'or demandait peu de technicité (lavage dans les rivières...) tandis que l'argent s'extrait dans des mines.

Ratio or / argent Lieu Époque Source
7/1
Bactriane, désert de Gobi, Himalaya XVème - XVIème siècle avant J.C Dureau de la Malle
7/1 Chine, Japon jusqu'au début du XIXème siècle
2,5/1 Inde 1300 et 600 avant J.C Livre de la Loi de Manou

Mais l'épuisement de l'or des rivières, facilement accessible, est une tendance de fond tendant à renchérir l'or, même si elle fut régulièrement contrebalancée, notamment par les ruées vers l'or en Australie et en Californie. Mais parallèlement, les techniques minières mettaient à égalité, sur le plan du travail social nécessaire, l'extraction de l'or et de l'argent en filons.

"[À partir du IVème siècle avant J.C] les sables aurifères s'épuisèrent ; le prix des esclaves et de la main d'oeuvre augmenta ; la mécanique ayant fait d'immenses progrès depuis Euclide jusqu'à Archimède, on put exploiter avec profit les riches filons des mines de l'Asie, de la Thrace et de l'Espagne, et l'argent étant 52 fois plus présent que l'or, le rapport de valeur entre les deux métaux dut changer [...] On se met à exploiter des mines d'argent, c'est alors seulement que joue le fait que l'argent existe en plus grandes quantités que l'or sur la terre."[1]

Les Carthaginois et leur exploitations en Espagne semblent avoir été le principal acteur de cette révolution monétaire.

Ratio or / argent Lieu Époque Source
10/1
Grèce IVème siècle avant J.C William Jacob
12/1
Empire Romain Ier siècle avant J.C
Marx
14,4/1 Empire Romain IIIème siècle Marx
18/1 Empire Romain 422 après J.C William Jacob

Avec le Moyen-Âge, l'extraction minière s'arrête, et la circulation monétaire est très ralentie. C'est surtout l'argent qui en pâti et devient plus rare. Le ratio baisse à nouveau à la valeur du IVème siècle avant J.C. Avec la découverte de l'argent de l'Amérique, il va augmenter à nouveau.

Ratio or / argent Lieu Époque Source
10/1
Europe XVème siècle
Von Gülich
14/1
Europe XVIIIème siècle Von Gülich
15/1
Europe
1840
Marx
52/1 Monde XIXème siècle EMPD

Avec l'industrialisation, ce ratio est devenu vraiment déterminé par la rareté de l'or par rapport à l'argent (qui engendre plus de temps de prospective principalement).

Platine
[modifier]

Le platine, par exemple, était connu des amériendiens, mais resta inconnu ailleurs jusqu'en 1557. Lorsque les Espagnols le découvrirent en Amérique, ils le déconsidérèrent et le nommèrent "petit argent" (platina). Au XIXème siècle encore, le platine était utilisé par des escrocs pour contrefaire l'argent. Il est aujourd'hui environ deux fois plus cher que l'or.

Zinc[modifier]

Dans l'Empire ottoman, sous Soliman le Magnifique, les orfèvres s'appliquaient à incruster de rubis et d'émeraudes des théières en zinc. Ce métal terne était alors quasiment inconnu et passait donc pour très rare. (Wikipédia)

Fer[modifier]

Selon Strabon (58 avant J.C - 25 après J.C), chez les Arabes l'or était si abondamment disponible, que dix livres d'or s'échangaient contre une livre de fer !

Notes et sources[modifier]

Manuscrits de 1857-1858 ("Grundrisse"), Chapitre de l'argent, Karl Marx

Recherches historiques sur la production et la consommation des métaux précieux, William Jacob, 1831

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Manuscrits de 1857-1858 ("Grundrisse"), Chapitre de l'argent, Karl Marx