Rareté

De Wikirouge
Aller à : navigation, rechercher

La rareté est une caractéristique fondamentale en économie. Elle intervient dès la définition de la valeur d'échange, mais elle intervient aussi, de façon qualitativement différente, dans la loi de l'offre et de la demande.

La rareté comme base de l'échange[modifier]

Dans un passage des Grundrisse[1], Marx fait ce rappel élémentaire :

"En dehors de l'offre et de la demande, la rareté est un élément de la valeur. [...] Les cailloux n'ont pas de valeur relativement parlant, parce qu'on les trouve sans qu'il y ait production (même si celle-ci ne consiste qu'en une recherche). Pour qu'un objet soit soumis à l'échange et possède une valeur, il ne doit pas être trouvé par le premier venu qui pourrait l'obtenir sans passer par l'échange. Il ne doit pas être élémentaire au point d'être un bien commun."

C'est néanmoins cette prémisse qui joue à plein lorsqu'un bien commun est marchandisé. Par exemple lors de la "guerre de l'eau" de Cochabamba (Bolivie) en 2000. La distribution d'eau ayant été privatisée, l'entreprise gestionnaire devait pour en faire une marchandise organiser sa rareté : il a donc été tenté d'interdire les puits des particuliers.

La rareté dans la loi de l'offre et de la demande
[modifier]

C'est aussi la rareté relative de telle ou telle marchandise qui peut faire fluctuer son prix de marché, selon la loi de l'offre et de la demande. Cependant, ce n'est qu'un aspect superficiel et "instantanné" de la valeur d'échange, car celle-ci est déterminée en dernière analyse par le temps de travail socialement nécessaire dans la production.

Notes et sources[modifier]

  1. Manuscrits de 1857-1858 ("Grundrisse"), Chapitre de l'argent, Karl Marx