Distribution

De Wikirouge
Aller à : navigation, rechercher

La distribution est en économie tout ce qui concerne la répartition de la production.

Secteurs[modifier]

Les principales données de 2008 en France donnent, pour les différents secteurs :[1]

Secteur
Taux de marge
Chiffre d'affaire
Travailleur-se-s (ETP)
Entreprises
vente à distance, à domicile et par automate
44,3% 17,9 milliards € 47 720 27 460
marchés 43,3% 5,8 milliards € 13 070 84 390
spécialisés : vêtement, maroquinerie, pharmacie, parfumerie, joaillerie, fleuriste, opticien, etc. 36,8% 100 milliards € 428 470 141 920
alimentaire spécialisé : boucherie, poissonnerie, boulangerie, pâtisserie, etc. 35,3% 31,6 milliards € 204 120 102 630
bricolage, meubles et électroménager 34,8% 47,1 milliards € 189 610 35 510
biens culturels, articles de sport, jouets 30,4% 18,7 milliards € 84 470 21 810
matériel informatique, électronique grand public 25,2% 8,5 milliards € 23 960 6 910
supermarchés 19,1% 190,5 milliards € 567 130 21 940

La grande distribution représente 4,9% des entreprises de commerce mais emploie 36% des salariés et réalise 44% du chiffre d'affaire. Le taux de marge y est largement en dessous de la moyenne : 19,1% contre 27,6 % dans l'ensemble du commerce de détail. Et c'est encore beaucoup moins dans les hypermarchés (14,4%). En effet, les enseignes se rattrapent sur les importants volumes écoulés et bénéficient des économies d'échelle.

A l'inverse, les très petites entreprises sont forcées de pratiquer des taux de marge élevés vu leurs volumes de vente bien plus faibles. Elles compensent aussi par la réduction du nombre d'intermédiaires et un faible nombre de salariés (91% n'en emploient aucun), mais au prix d'une auto-exploitation élevée (les maraîchers font à la fois le transport, la vente, la publicité...).

Notes et sources[modifier]