Noblesse

De Wikirouge
Aller à : navigation, rechercher

La noblesse est une classe sociale historiquement édifiée sur la domination des paysans par les armes. Typiquement, c'était la classe dominante sous le féodalisme.

Généralités[modifier]

Les plus anciennes classes dominantes[modifier]

Le terme de noblesse connote surtout la noblesse qui a régné sur l'Europe à partir du Moyen-Âge. Néanmoins, d'un point de vue marxiste, les caractéristiques de cette noblesse se retrouvent partout où a régné le féodalisme.

A la différence de la noblesse européenne, la noblesse de l'Empire russe constituait pour l’essentiel une aristocratie de service, dont la richesse, le pouvoir et les titres procédaient de la faveur princière. Recouvrant environ 200 000 chefs de famille en 1917, la noblesse russe constituait un monde hiérarchisé en fonction des charges civiles et surtout militaires que le prince lui allouait. Soumise à une stricte étiquette, elle tirait ses revenus des domaines que le service du prince lui avait permis d’acquérir et assurait son rang par l’existence d’une nombreuse domesticité. [1]

Étant donné le fort point commun entre tous les modes de production ayant précédé le capitalisme, qui sont basés sur l'agriculture, les classes dominantes avaient également de fortes proximités dans leur nature. En un sens, on peut donc parler de noblesse aussi dans la société romaine, et plus largement dès qu'il s'est agit dans la société, pour une fraction de la population, de s'accaparer le surproduit social, qui était d'abord agricole.

Le sabre et le goupillon[modifier]

Quasi systématiquement, la noblesse s'est présenté sous deux visages, correspondant à deux fonctions de sa domination. D'un côté la force brute, guerrière, de l'autre la justification idéologique et religieuse en particulier.

Notes et sources[modifier]