Union tatare des sans-dieu

De Wikirouge
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'Union tatare des sans-dieu était une branche de l'Union des sans-dieu, active dans les républiques socialistes soviétiques à majorité musulmanes. L'Union des sans-dieu fut créée en 1925, lorsque Staline impulse un tournant ouvertement anti-religieux.

Contexte[modifier | modifier le wikicode]

Le parti bolchévik, en tant que parti marxiste, était dirigé par des athées qui s'appuyaient sur une vision matérialiste du monde. Cependant, contrairement à des militants de l'athéisme de type libéral ou anarchiste, les marxistes tendent à considérer que l'unité des prolétaires dans la lutte pour l'amélioration des conditions de vie ici et maintenant est prioritaire par rapport aux avis différents des prolétaires sur un hypothétique au-delà.

Dans les premières années de la révolution, la lutte de classe et la guerre civile sont de loin les priorités, et toutes sortes de nouveaux militants sont recrutés, croyants ou non. Par ailleurs, Lénine et la plupart des vieux bolchéviks sont soucieux de ne pas reproduire l'oppression impérialiste des minorités de l'ancien empire russe, notamment les populations musulmanes de la région Volga-Oural, du Caucase et du Turkestan. Cela les amène à faire des concessions aux sentiments nationaux et religieux minoritaires, davantage qu'envers le christianisme orthodoxe (qui était religion d’État sous le tsarisme).

Après la mort de Lénine en 1924, la politique change rapidement, avec une lutte frontale contre la religion (qui touche toutes les églises), et un retour décomplexé du chauvinisme grand-russe sous plusieurs formes (l'oppression est redoublée pour les minorités religieuses, comme les Juifs et les Musulmans).

En 1928 les dirigeants des républiques soviétiques à majorité musulmane sont purgés. Les purges touchent les militants qui combinaient ouvertement l'islam et le communisme (qualifiés de national-communistes), mais aussi des militants athées qui étaient en désaccord avec la domination stalinienne.

L'Union tatare des sans-dieu[modifier | modifier le wikicode]

Burhan Mansurov a été président de l'organisation de 1928 à 1937.

Au sein de l'Union, certains réclament plus d'autonomie des Tatars au sein de l'URSS, face au centralisme bureaucratique de Staline.

En 1928, les dirigeants de l'Union tatare des sans Dieu sont arrêtés, exclus du Parti communiste, et certains sont condamnés à mort.

Références[modifier | modifier le wikicode]