Nikolaï Ossinski

De Wikirouge
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
N.Osinsky.jpg

Nikolaï Ossinski (1887-1938), de son vrai nom Valerian Obolenskii, était un économiste et révolutionnaire bolchévik.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Il naît le 6 avril 1887 à Lgov (Empire russe).

Il participe à la Révolution russe de 1905, et rejoint ensuite la fraction bolchevik du Parti ouvrier social-démocrate de Russie. Il suit des études d'économie à l'université de Moscou.

Il est emprisonné par le régime tsariste en 1910. Il participe en 1917 à la Révolution russe à Moscou. Après octobre 1917, il devient président du Conseil économique du nouveau pouvoir bolchevik.

Début 1918, il participe au groupe des « Communistes de gauche » qui publient le journal Kommunist, puis l'hebdomadaire du même nom à Moscou. Il y dénonce le « capitalisme d'État » de Lénine, en particulier dans son importante contribution en deux parties sur la « construction du socialisme ».

En 1919, il est délégué au congrès de fondation de l'Internationale communiste. La même année il participe à la tendance oppositionnelle « centraliste démocratique » de Timofeï Sapronov (qui s’oppose au « centralisme bureaucratique » des instances dirigeantes du Parti). Il participe à partir de 1923 à l'Opposition de gauche (contre la direction Staline-Zinoviev).

Ossinsky participe en août 1931 à la Conférence économique et sociale mondiale organisée par l'Association internationale pour l'étude des relations industrielles.[1] C'est alors la première fois que des représentants soviétiques se rendent à l'Ouest pour discuter du fonctionnement du plan quinquennal.[2] Il fut également professeur à l'Académie d'agriculture de Moscou.

Il est exécuté à Moscou au cours des Grandes Purges le 1er septembre 1938.

Sa fille Svetlana Valerianovna Obolenskaia (1925-2012) fut une historienne russe.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  • Henri de Man, Réflexions sur l’Économie dirigée, 1932
  • Alchon, Guy (1992).