David Riazanov

De Wikirouge
Aller à : navigation, rechercher
David Riazanov.jpg

David Borissovitch Riazanov (1870–1938), en russe Давид Борисович Рязанов, était un marxiste (bolchévik) et marxologue russe.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

David Borissovitch Goldendach (en russe Давид Борисович Гольдендах) naît le 10 mars 1870 à Odessa, dans une famille juive. À 15 ans, il rejoint les révolutionnaires Narodnik. Il est arrêté et passe 5 ans en prison. Il adhère au socialisme en 1887, puis au marxisme. À 19 ans, il entre en contact avec les cercles marxistes russes. En 1891, il est arrêté et envoyé en camp de travail par la police politique tsariste. Il y reste quatre ans.

En exil à partir de 1900, il se consacre à la diffusion des textes de Karl Marx. Riazanov retourne en Russie en 1905 pour participer à la révolution, qui échoue, et il est déporté. À nouveau en exil, il commence la rédaction d'une histoire de la Première Internationale.

En 1914, il s'oppose à la Première Guerre mondiale et participe à la conférence de Zimmerwald. Il rentre en Russie à la suite de la révolution de février 1917. Il rejoint alors les bolcheviks pour lutter en faveur de la prise du pouvoir par les soviets, et participe à la révolution d'Octobre 1917.

Riazanov commence à travailler sur des archives marxistes en 1918, et fonde l'Institut Marx-Engels, dont il est nommé directeur en 1920, et se consacre à la publication de leurs écrits, dont de nombreux manuscrits inédits. Il crée la « MEGA » (Marx-Engels-Gesamt-Ausgabe), qui doit une fois achevée constituer les œuvres complètes de Karl Marx et Friedrich Engels, y compris L'Idéologie allemande et La Dialectique de la nature. Il se charge également de la publication d'autres auteurs, comme Diderot, Feuerbach et Hegel. Il se lie d'amitié avec l'ancien menchevik Isaak Roubine qui est, depuis 1926, chargé de recherche à l'Institut. À cette période, Riazanov « a sans cesse participé à la vie du parti et des syndicats comme un marxiste consciencieux, un communiste démocrate, autrement dit, opposé à toute dictature sur le prolétariat »[1].

Défendant l'autonomie des syndicats (contre l'avis du parti), il est écarté en 1921 de toute responsabilité politique.

En 1930, il est envoyé en camp de travail à Saratov par la police politique stalinienne, pour de supposées sympathies menchéviks.

Plus tard libéré, il est à nouveau arrêté en 1937, cette fois-ci pour de supposées sympathies trotskystes. Il sera fusillé sur ordre de Staline le 25 janvier 1938.

On doit à Riazanov de nombreuses annotations et commentaires sur l'œuvre de Marx et Engels. Par ailleurs, la publication par David Riazanov des manuscrits originaux de Marx a montré qu'Engels avait sur certains textes altéré le sens en modifiant des passages.

Œuvre[modifier | modifier le wikicode]

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]