Rotation du capital

De Wikirouge
Aller à : navigation, rechercher

La notion de rotation du capital renvoie à la dynamique de valorisation du capital, entre le temps de l'investissement et le temps du retour sur investissement.

Définitions[modifier]

On peut définir la période de rotation du capital comme l'intervalle de temps entre le moment où le capitaliste avance un capital-argent (pour acheter des moyens de production ou la force de travail), et le moment où il récupère le capital-argent investi (via la vente des marchandises). Autrement dit : le temps de récupération du capital investi. Cette période correspond à un cycle de production.

On peut également définir la vitesse de rotation du capital, qui est l'inverse de la période de rotation. Autrement dit : le nombre de fois qu'un capital peut être récupéré pendant une période donnée.

Vitesse de rotation du capital et taux de profit[modifier]

Explication[modifier]

Pour un cycle de production qui génère le même volume de plus-value, la hausse de la vitesse de rotation du capital engendre une hausse du taux de profit.

En effet, la rotation rapide du capital est associée à un capital moins lourd. Par conséquent, les profits (numérateurs) sont rapportés à un investissement plus faible (dénominateur).

Exemple[modifier]

Marx donne l'exemple suivant dans le livre II du Capital.[1]

Prenons un capital A de 500 € et un capital B de 5000 €. Le capital A produit des marchandises qui peuvent être terminées et vendues en cinq semaines, le capital B produit des marchandises qui peuvent être terminées et vendues en 50 semaines.

Chaque capital investit 100 € par semaine en travail et matières premières (abstraction faite du capital fixe) et produit 100 € de plus value. Donc au bout de cinq semaines le capital A a produit des marchandises pour une valeur de 500 € (capital) + 500 € (plus-value) = 1 000 € qui peuvent être vendues immédiatement.

Le capitaliste A peut donc réinvestir ses 500 € pour un nouveau cycle de production (et met la plus-value de côté). Le capitaliste B lui, doit atteindre ses 50 semaines pour pouvoir vendre sa marchandises qui vaut 5 000 € (capital) + 5 000 € (plus-value) = 10 000 €.
Son taux de profit est donc de 5000/5000= 100 %

Le capitaliste A a produit tout autant de plus-value en un an, mais avec un capital dix fois moindre au départ, son taux de profit est donc 5000/500=1000%

Notes et sources[modifier]

Rotation du capital et rapports économiques fondamentaux, Capitalisme-et-crise.info