Métallurgie

De Wikirouge
Aller à : navigation, rechercher

La maîtrise de la métallurgie a été si importante pour l’humanité que les archéologues ont longtemps pensé qu’ils déterminaient les différents stades de développement historique après le néolithique (âge du cuivre, chalcolithique, âge de bronze, âge de fer). En réalité les métaux sont un élément parmi d’autres des « forces productives », même si ils ne sont pas le moindre.

Généralités[modifier]

La découverte des métaux n’a pas créé la société de classe, qui lui a préexisté, mais elle a fortement renforcé le pouvoir des classes dirigeantes. Les outils métalliques ont beaucoup augmenté la productivité du travail (et donc augmenté le surplus captable), les armes ont permis de renforcer la domination guerrière, en découplant encore plus cette domination de la force physique des individus. Et par ailleurs, la métallurgie a aussi été utilisée pour l’ornement et les bijoux de l’aristocratie, marquant toujours plus nettement la séparation sociale. La productivité obtenue par la métallurgie correspondait aussi à une division du travail accrue, et à l’émergence d’une classe d’artisans. On a pu observer une accélération de ces phénomènes au moment de « l’âge du fer ».

La recherche du contrôle des mines a été un des motifs majeurs des premiers mouvements de colonisation, comme ceux des Phéniciens.

Exemples[modifier]

En Afrique, la métallurgie a été découverte vers -2500 au Niger, elle existait au Cameroun vers -1200. On sait que l’Afrique subsaharienne fournissait les pharaons en métaux.

A l’époque de la traite des Noirs, la vente de métaux des européens va provoquer un effondrement de la production locale.