Nina Nevelson

De Wikirouge
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nina Trotsky, à gauche. Trotsky est à droite.

Nina Nevelson (1902-1928), née Bronstein, était une trotskiste russe, et la plus jeune fille de Léon Trotski et d'Alexandra Sokolovskaïa. Le couple est alors en exil dans la région d'Irkoutsk (Sibérie). Un peu avant, sa soeur Zinaida est née dans les mêmes conditions.

En 1902, Trotski décide de s’évader de Sibérie et d’émigrer vers l’Europe. Alexandra se retrouve alors seule avec ses deux filles mais approuve la conduite de son mari. Arrivé à Paris, Trotski décide de rompre son mariage avec Alexandra Sokolovskaïa après avoir rencontré Natalia Sedova qu’il épousera en 1903. Trotsky se souciera relativement peu de ses filles, qu'il ne verra quasiment pas jusqu'à leur mort. Elles ont été élevées par ses parents, David et Anna Bronstein.

Lorsqu'il est exilé à Alma-Ata en 1928, Nina lui envoie une lettre qui met 73 jours à lui parvenir, et elle sera déjà mort lorsqu'il la recevra.

Le mari de Nina, Man Nevelson, était aussi un trotskiste actif, qui fut exilé de Moscou début 1928, et fusillé par le NKVD.

A ce moment là, la tuberculose de Nina s'aggrave. Après que les médecins aient abandonné tout espoir, sa soeur Zinaida Volkova, atteinte elle aussi de la tuberculose, s'occupa d'elle les trois derniers mois de sa vie. Elle meurt à 26 ans, le 9 juin 1928.