Commune de Bakou

De Wikirouge
Aller à : navigation, rechercher
Exécution des 26 commissaires de Bakou, tableau réaliste socialiste par Isaak Brodsky.

La commune de Bakou fut un éphémère gouvernement soviétique formé à la suite de la révolution d'Octobre 1917 à Bakou, capitale de l'actuel Azerbaïdjan. Ses dirigeants restent connus sous le nom des 26 commissaires de Bakou.

Historique[modifier]

Le 13 avril 1918, des bolcheviques et des socialistes révolutionnaires de gauche, forment un conseil des commissaires du peuple sur la base de leur majorité au soviet, sur le modèle de celui de Petrograd.

La commune était dirigée par Stepan Chahoumian.

Le 26 juillet 1918, une coalition de membres du parti Dachnak, des socialistes révolutionnaires de droite et mencheviks forcèrent les bolcheviks à abandonner le pouvoir. Les commissaires de Bakou tentèrent alors de s'enfuir, mais furent capturés par l'armée blanche et jetés dans une prison de Bakou.

Le 14 septembre 1918, des soldats de l'Armée rouge firent irruption dans la prison et libérèrent les commissaires qui s'enfuirent ensuite vers Krasnovodsk à bord d'un navire. Mais ils furent rapidement arrêtés, et dans la nuit du 20 septembre 1918 fusillés par un peloton d'exécution entre les gares de Pereval et Akhtcha-Kouyma du chemin de fer transcapien.

Cinéma[modifier]

  • Le cinéaste soviétique géorgien Nikolaï Chenguelaia évoque cet épisode historique dans son film Les 26 commissaires (1933).

Notes et références[modifier]

https://en.wikipedia.org/wiki/26_Baku_Commissars