Le Komintern au temps de Lenine et la Révolution permanente

De Marxists-fr
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Auteur·e(s) Léon Trotski
Écriture 15 juin 1931

MIA-bannière.gif



En 1921, parut en langue anglaise l'une des nombreuses éditions de l'ancien ouvrage de Trotsky "Bilans et perspectives", qui contient la présentation complète de la Révolution permanente.

L'édition anglaise était précédée d'une introduction de l'auteur, datée "Kremlin, 12 mars 1919" et tirée de l'édition russe de la brochure, parue en 1919. Entre l'édition russe et l'édition anglaise de 1921, il y a eu maintes rééditions en diverses langues. Dans l'introduction de 1919, l'auteur traite des divergences qui le séparaient jadis du bolchevisme. Il indique entre autres : "une fois qu'il s'est emparé du pouvoir de cette façon, le prolétariat ne peut pas se contenter de la démocratie bourgeoise. Il est contraint d'adopter la tactique de la Révolution permanente, c'est-à-dire de détruire la barrière entre le programme minimum et le programme maximum de la social-démocratie, d'introduire de plus en plus de réformes radicales, et de passer au soutien direct de la révolution européenne. C'est cette position qui est développée dans la présente brochure, écrite dans les années 1904-1906."

"La destruction de la barrière entre programme minimum et programme maximum", telle est bien la formule de la transformation de la révolution bourgeoise démocratique en révolution socialiste. La condition d'une telle transformation est la conquête du pouvoir par le prolétariat, lequel, déterminé par la logique de sa situation, est contraint d'"introduire de plus en plus de réformes sociales radicales".

Qui donc a publié cette brochure ? L'éditeur n'a même pas considéré nécessaire de tenir secret son nom criminel. La page de garde porte la mention "published by the Communist International - 1921"[1] . Sur la dernière page figure le nom de l'imprimerie : "Imprimerie du Komintern". Le président du Komintern était Zinoviev. Le collaborateur permanent du Komintern était Boukharine. Cette édition ne pouvait leur avoir échappé, d'autant plus qu'il y avait de nombreuses autres éditions du même ouvrage. L'édition russe ne pouvait pas échapper à l'attention du C.C. du parti, puisque c'est lui qui l'éditait, et encore moins à l'attention de Lenine : à l'époque, la question de l'interprétation et du sens de la révolution d'Octobre était très présente à l'esprit de tous les membres du parti, et particulièrement de ses dirigeants.

Il faut donc bien reposer la question : comment a-t-il été possible que non seulement le C.C. mais aussi le Komintern diffusent sur une question aussi importante et brûlante une brochure entièrement consacrée à la défense et à l'explication de la théorie de la Révolution permanente, alors même que l'auteur prétendait, dans la préface à la nouvelle édition, que le cours des événements venait confirmer sa théorie ? Ou bien faut-il en conclure qu'il n'y a eu, jusqu'en 1924, à la tête du parti bolchevique et du Komintern, que des aveugles, des ignorants ou, pire encore, des mencheviks et des contre-révolutionnaires ? Que l'on nous réponde à cette question, une parmi des centaines, des milliers du même genre !

  1. "Publié par l'Internationale Communiste - 1921"