Roman Rosdolski

De Wikirouge
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Rosdolsky-Roman.jpg

Roman Rosdolsky (1898-1967) est né à Lvov, en Ukraine, en 1898.

Il créa avec ses amis, durant la Première Guerre mondiale, "la jeunesse socialiste révolutionnaire et internationale de Galicie", d'où furent issus les fondateurs du Parti communiste d'Ukraine occidentale au lendemain de la Révolution russe. Exclu du Parti communiste à la fin des années 1920, il adhéra à l'opposition de gauche naissante. Arrêté par la Gestapo en 1942, il fut déporté aux camps d'Auschwitz, Ravensbrück et Oranienburg. Émigré aux États-Unis en 1947, il découvrit dans une bibliothèque un des rares exemplaires des Manuscrits de 1857-1858 de Marx, connus sous le nom de Grundrisse. Cette découverte lui permit de rédiger son œuvre majeure sur la genèse du Capital, dont seul le premier volume a été à ce jour traduit en français (La Genèse du " Capital" chez Karl Marx, Paris, Maspero, 1976). Il est l'auteur d'un livre intitulé Friedrich Engels et le problème des peuples sans histoire (Friedrich Engels und das Problem der geschichtslosen Völker, Archiv für Sozialgeschichte, Hanovre 1964), dédié aux victimes de la terreur stalinienne en Ukraine : N. Skruypnik, A. Shumsky, K. Maximovitch.  

Roman Rosdolsky est mort à Detroit en 1967.