Divagateurs

De Wikirouge
Aller à : navigation, rechercher

Les divagateurs (ranters en anglais), sont un groupe religieux de radicaux anglais lors de la Première Révolution Anglaise.

Histoire[modifier]

Les divagateurs forment un milieu identifiable entre 1649 et 1651 à Londres, et dans quelques grandes villes. Ce sont des intellectuels plébéiens qui se réunissent dans des tavernes pour fumer du tabac (une nouveauté à l’époque), une herbe réputée créer des états de conscience supérieurs, discuter des idées les plus audacieuses les unes que les autres, et expérimenter des nouveaux modes de vie : des communautés d’habitation, le nudisme, l’amour libre et l’insolence provocatrice à l’égard de toutes les autorités.

Les “divagateurs” poussent à l’extrême l’antinominianisme : il n’y a pas de péché et pour les purs toutes choses sont pures. Il n’y a pas d’Au-delà et Dieu est une Force qui existe au sein de tous les hommes et dans toute la nature. C’est contre eux que le Parlement vote la Loi contre le blasphème du 9 août 1650 : sera puni quiconque se prétend Dieu ou l’égal de Dieu, et nie l’existence du péché. A force de menaces, on les contraint à se rétracter et s’excuser en 1651.

De nombreux membres des "divagateurs" feront partie des quakers.

Notes et sources[modifier]

Les révolutions bourgeoises, IIRF