Guerre de Coal Creek

De Wikirouge
Aller à : navigation, rechercher
Coal-creek-war-miners-shooting-tn1.jpg
La guerre de Coal Creek est un soulèvement armé de mineurs qui se déroule principalement dans le comté d'Anderson (Tennessee), au début des années 1890. La lutte commence, en 1891, lorsque les propriétaires de mines de charbon de Coal Creek (Clinch River) tentent de remplacer les mineurs libres par des forçats loués à l'État dans le cadre des travaux forcés. Sur une période d'un peu plus d'un an, les mineurs libres attaquent et incendient des bâtiments carcéraux et administratifs, des centaines de détenus sont libérés, et des dizaines de mineurs et de miliciens sont tués ou blessés dans des accrochages. Perry Cotham, historien américain, décrit le conflit comme l'un des épisodes les plus dramatiques et importants de toute l'histoire du travail américain.

La guerre de Coal Creek s'inscrit dans le contexte plus large de la lutte contre le système de location controversé des forçats dans l'État du Tennessee, qui rentre en concurrence avec le travail libre. Ce conflit déclenche une tempête médiatique entre les partisans et les détracteurs des mineurs, et soulève la question de la location des forçats dans l’opinion publique. Bien que le soulèvement ait pris fin avec l'arrestation de centaines de mineurs en 1892, la tempête dans l'opinion publique conduit à la chute du gouverneur John P. Buchanan, et contraint l'État à reconsidérer le système de location des forçats. En 1896, lorsque ses contrats de location ont expiré, le gouvernement de l'État du Tennessee a refusé de les renouveler, ce qui en fait l'un des premiers états du Sud à mettre fin à cette pratique controversée.