Combinat

De Wikirouge
Aller à : navigation, rechercher

Un combinat (en allemand, Kombinat ; en russe, Комбинат) désignait, dans le bloc soviétique, un groupe d'entreprises d'un même domaine de production coopérant pour obtenir de meilleurs rendements. Les combinats sont apparus après la Deuxième Guerre mondiale.

En Allemagne de l'Est, les combinats étaient des regroupements de sociétés ayant le statut « d'entreprise populaire » (VEB, pour Volkseigener Betrieb : « qui appartient au peuple ») ; d'autres regroupements d'entreprises ont existé dans ce pays : les Sowjetische Aktiengesellschaft (SAG) groupes créés en 1946 pour servir de réparations de guerre, disparus en 1953), et les Vereinigung Volkseigener Betriebe (VVB), ou « Union d'entreprises populaires » (unions créées en 1948, puis intégrées aux combinats en 1979). Comme les konzerns d'Allemagne de l'Ouest, les combinats pouvaient être à intégration verticale ou horizontale.

La plupart des combinats été démantelés lors de l'éclatement du bloc soviétique. Des grandes entreprises ont parfois vu le jour à partir d'eux (comme le Combinat métallurgique de Magnitogorsk[1]) mais la plupart du temps les oligarques-néocapitalistes l'ont fait en se débarrassant de branches entières, qui ne tenaient pas la concurrence face à d'autes concurrents spécialisés sur ces secteurs[2].

Quelques combinats[modifier]

  • Combinat Haushaltsgeräte, à Karl-Marx-Stadt en Allemagne de l'Est
  • Combinat Robotron, à Dresde en Allemagne de l'Est
  • Combinat métallurgique de Magnitogorsk, en Union soviétique
  • Combinat d'Erdenet, en Mongolie

Liens externes[modifier]