Ligue socialiste : Différence entre versions

De Wikirouge
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
m
 
Ligne 7 : Ligne 7 :
 
[[Martin_Buber|Martin Buber]] et [[Erich_Muhsam|Erich Muhsam]] furent des membres de la première heure du groupe de Landauer, qui grossit jusqu'à environ 800 membres<ref>Gabriel Kuhn with Siegbert Wolf (2010). [https://books.google.com/books?id=W8b3e0PdIc0C&pg=PA31&lpg=PA31&dq=Sozialistische+Bund+in+Germany+landauer&source=bl&ots=mfU_7hwbNd&sig=Q-MlEswXJCnhJSzN2un_5rWeHRI&hl=en&sa=X&ei=zyENT-_WLqejiAeX_rTlBQ&redir_esc=y#v=onepage&q=Sozialistische%20Bund%20in%20Germany%20landauer&f=false Revolution and Other Writings: A Political Reader]. PM Press. p. 31.</ref>.
 
[[Martin_Buber|Martin Buber]] et [[Erich_Muhsam|Erich Muhsam]] furent des membres de la première heure du groupe de Landauer, qui grossit jusqu'à environ 800 membres<ref>Gabriel Kuhn with Siegbert Wolf (2010). [https://books.google.com/books?id=W8b3e0PdIc0C&pg=PA31&lpg=PA31&dq=Sozialistische+Bund+in+Germany+landauer&source=bl&ots=mfU_7hwbNd&sig=Q-MlEswXJCnhJSzN2un_5rWeHRI&hl=en&sa=X&ei=zyENT-_WLqejiAeX_rTlBQ&redir_esc=y#v=onepage&q=Sozialistische%20Bund%20in%20Germany%20landauer&f=false Revolution and Other Writings: A Political Reader]. PM Press. p. 31.</ref>.
  
Pendant la chute de la [[République_des_conseils_de_Bavière|République_des_conseils_de_Bavière]] au printemps 1919, Landauer est tué et le mouvement est déboussolé.
+
Pendant la chute de la [[République_des_conseils_de_Bavière|République des conseils de Bavière]] au printemps 1919, Landauer est tué et le mouvement est déboussolé.
  
 
== Ligue socialiste (1923-1931) ==
 
== Ligue socialiste (1923-1931) ==
Ligne 15 : Ligne 15 :
 
La Ligue obtient 26 418 voix à l'élection de mai 1924 au Reichtag.<ref>[https://books.google.com/books?id=qn3AilC1dBkC Die Wahl der Parlamente und anderer Staatsorgane Hbd. 1. Bd. 1. Europa.] Berlin: De Gruyter, 1969. p. 361</ref>
 
La Ligue obtient 26 418 voix à l'élection de mai 1924 au Reichtag.<ref>[https://books.google.com/books?id=qn3AilC1dBkC Die Wahl der Parlamente und anderer Staatsorgane Hbd. 1. Bd. 1. Europa.] Berlin: De Gruyter, 1969. p. 361</ref>
  
Dans les élections de 1928, le parti appelle ses sympathisants à voter pour le [[Parti_communiste_d'Allemagne|Parti_communiste_d'Allemagne]] (KPD).
+
Dans les élections de 1928, le parti appelle ses sympathisants à voter pour le [[Parti_communiste_d'Allemagne|Parti communiste d'Allemagne]] (KPD).
  
 
La Ligue socialiste était un des groupes qui a fusionné pour créer le [[Parti_socialiste_ouvrier_d'Allemagne|Parti socialiste ouvrier d'Allemagne]] (SAPD) en 1931.<ref>Maehl, William Harvey. [https://books.google.com/books?id=aifriCc6dAYC The German Socialist Party: Champion of the First Republic, 1918-1933.] Memoirs of the American Philosophical Society, v. 169. Philadelphia: American Philosophical Society, 1986. p. 181</ref>
 
La Ligue socialiste était un des groupes qui a fusionné pour créer le [[Parti_socialiste_ouvrier_d'Allemagne|Parti socialiste ouvrier d'Allemagne]] (SAPD) en 1931.<ref>Maehl, William Harvey. [https://books.google.com/books?id=aifriCc6dAYC The German Socialist Party: Champion of the First Republic, 1918-1933.] Memoirs of the American Philosophical Society, v. 169. Philadelphia: American Philosophical Society, 1986. p. 181</ref>

Version actuelle datée du 5 novembre 2019 à 10:22

La Ligue socialiste (en Allemand, Sozialistischer Bund) était le nom de plusieurs organisations en Allemagne au début du 20e siècle.

Ligue socialiste (1908-1919)[modifier | modifier le wikicode]

En mai 1908, Gustav Landauer forme une Ligue socialiste dont le but est « d'unir tous les humains qui veulent sérieusement réaliser le socialisme ». Sa stratégie initiale était de réaliser le socialisme par la formation de coopératives ouvrières et de communautés volontaires.

Martin Buber et Erich Muhsam furent des membres de la première heure du groupe de Landauer, qui grossit jusqu'à environ 800 membres[1].

Pendant la chute de la République des conseils de Bavière au printemps 1919, Landauer est tué et le mouvement est déboussolé.

Ligue socialiste (1923-1931)[modifier | modifier le wikicode]

En 1923, des membres du Parti social-démocrate indépendant scissionnent pour former une Ligue socialiste. Parmi eux se trouvent Theodor Liebknecht et Georg Ledebour.[2]

La Ligue obtient 26 418 voix à l'élection de mai 1924 au Reichtag.[3]

Dans les élections de 1928, le parti appelle ses sympathisants à voter pour le Parti communiste d'Allemagne (KPD).

La Ligue socialiste était un des groupes qui a fusionné pour créer le Parti socialiste ouvrier d'Allemagne (SAPD) en 1931.[4]

Notes et sources[modifier | modifier le wikicode]

  1. Gabriel Kuhn with Siegbert Wolf (2010). Revolution and Other Writings: A Political Reader. PM Press. p. 31.
  2. Labour and Socialist International. Kongress-Protokolle der Sozialistischen Arbeiter-Internationale - B. 3.1 Brüssel 1928. Glashütten im Taunus: D. Auvermann, 1974. p. IV. 41
  3. Die Wahl der Parlamente und anderer Staatsorgane Hbd. 1. Bd. 1. Europa. Berlin: De Gruyter, 1969. p. 361
  4. Maehl, William Harvey. The German Socialist Party: Champion of the First Republic, 1918-1933. Memoirs of the American Philosophical Society, v. 169. Philadelphia: American Philosophical Society, 1986. p. 181