John Poulos

De Wikirouge
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Né en 1912 et mort en 1981, militant trotskyste et internationaliste du troisième camp.

Biographie

Fils d'ouvriers grecs émigrés aux Etats-Unis, il rejoignit l'organisation trotskyste aux Etats-Unis, la Communist League of America, en 1932, sans avoir été auparavant membre du P.C. Ouvrier de l'alimentation, il fonda et dirigea le Local 701 de l'AFL, une organisation combative qui rejoignit le CIO au moment de sa fondation. John fut ensuite « organisateur » du CIO sur la côte nord, et dirigea la campagne de syndicalisation dans bien des usines et villes de cette région. Délégué au premier congres du CIO, il fut le seul a se prononcer contre le soutien a Roosevelt. La même année, il participa au congrès de fondation du SWP. Au cours de la crise provoquée en 1939 au sein du SWP par le débat sur «la nature de l'URSS », John Poulos se rangea dans la minorité dirigée par Shachtman.

En 1940, avec la scission du SWP, il rallia le Workers Party, au sein duquel il milita encore une dizaine d’années, notamment comme membre du comité de rédaction de Labor Action. II vint habiter New York en 1942, et continua son activité militante dans le Local 365 de l'automobile, qui défia l'interdiction gouvernementale et syndicale de faire gréve pendant la guerre.

Retraité en 1976, et se sachant condamné par un cœur fragile, il travailla à un projet d'histoire du trotskysme grec, prépara ses mémoires de militant et fut le correspondant des Cahiers Léon Trotsky aux USA.

Notes et Sources

Cahiers Léon Trotsky n°7-8, 1981.