Modification de Deuxième congrès des soviets

Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Attention : vous n’êtes pas connecté(e). Votre adresse IP sera visible de tout le monde si vous faites des modifications. Si vous vous connectez ou créez un compte, vos modifications seront attribuées à votre propre nom d’utilisateur(rice) et vous aurez d’autres avantages.

La précédente modification va être annulée. Veuillez vérifier les différences ci-dessous, puis publier l’annulation ci-dessous si c’est bien ce que vous voulez faire.

Version actuelle Votre texte
Ligne 30 : Ligne 30 :
 
Une commission est montée, avec [[Iakov_Sverdlov|Sverdlov]] pour les [[Bolchéviks|bolchéviks]]. Mais elle ne fera rien. A peine les délégués provinciaux dispersés, les leaders du Comité exécutif tergiversent, découvrant que les préparatifs du Congrès risqueraient de nuire à ceux de l'Assemblée constituante. Le 26 septembre, [[Fiodor_Dan|Dan]] proposait au Bureau du Comité exécutif de différer le Congrès. Celui-ci ne s'occupait de toute façon pas des préparatifs nécessaires.[[Trotsky|Trotsky]] répondit que le Congrès serait convoqué par la voie révolutionnaire s'il n'était pas convoqué par la voie constitutionnelle. Les conciliateurs reculent, pour mieux récidiver.
 
Une commission est montée, avec [[Iakov_Sverdlov|Sverdlov]] pour les [[Bolchéviks|bolchéviks]]. Mais elle ne fera rien. A peine les délégués provinciaux dispersés, les leaders du Comité exécutif tergiversent, découvrant que les préparatifs du Congrès risqueraient de nuire à ceux de l'Assemblée constituante. Le 26 septembre, [[Fiodor_Dan|Dan]] proposait au Bureau du Comité exécutif de différer le Congrès. Celui-ci ne s'occupait de toute façon pas des préparatifs nécessaires.[[Trotsky|Trotsky]] répondit que le Congrès serait convoqué par la voie révolutionnaire s'il n'était pas convoqué par la voie constitutionnelle. Les conciliateurs reculent, pour mieux récidiver.
  
Ils lancèrent une enquête parmi les organisations du front pour savoir si l'on convoquerait le Congrès. Les conciliateurs menent partout campagne contre le Congrès. Le ''Délo Narodà'' ([[Parti_SR|SR]]) écrivit&nbsp;: ''«&nbsp;Que le Congrès soit ou ne soit pas convoqué cela ne peut avoir aucune importance en ce qui est de résoudre la question du pouvoir... Le gouvernement de Kérensky ne se soumettra en aucun cas.&nbsp;»'' [[Lénine|Lénine]] explicitait les sous-entendus&nbsp;: ''«&nbsp;A quoi ne se soumettra-t-il pas&nbsp;? Au pouvoir des soviets, au pouvoir des ouvriers et des paysans que le Délo Narodà, pour ne pas être en reste avec les fauteurs de pogromes et les antisémites, les monarchistes et les cadets, appelle le pouvoir "de Trotsky et de Lénine".&nbsp;»<ref>Lénine, ''[https://www.marxists.org/francais/lenin/works/1917/10/bol-pou/vil19171001-22.htm Les bolchéviks garderont-ils le pouvoir ?]'', 1917</ref>''
+
Ils lancèrent une enquête parmi les organisations du front pour savoir si l'on convoquerait le Congrès. Les conciliateurs menent partout campagne contre le Congrès. Le ''Délo Narodà'' ([[Parti_SR|SR]]) écrivit&nbsp;: ''«&nbsp;Que le Congrès soit ou ne soit pas convoqué cela ne peut avoir aucune importance en ce qui est de résoudre la question du pouvoir... Le gouvernement de Kérensky ne se soumettra en aucun cas.&nbsp;»'' [[Lénine|Lénine]] explicitait les sous-entendus&nbsp;: ''«&nbsp;A quoi ne se soumettra-t-il pas&nbsp;? demandait Lénine. " Au pouvoir des soviets - expliquait-il - au pouvoir des ouvriers et des paysans que le Délo Narodà, pour ne pas être en reste avec les fauteurs de pogromes et les antisémites, les monarchistes et les cadets, appelle le pouvoir "de Trotsky et de Lénine".&nbsp;»<ref>Lénine, ''[https://www.marxists.org/francais/lenin/works/1917/10/bol-pou/vil19171001-22.htm Les bolchéviks garderont-ils le pouvoir ?]'', 1917</ref>''
  
 
Le Comité exécutif paysan jugea, de son côté, la convocation du congrès ''«&nbsp;dangereuse et indésirable&nbsp;»''. Les ''[[Izvestia|Izvestia]]'' enterraient les soviets dans un éditorial, déclarant que c'étaient les baraquements provisoires qui devaient être démolis dés que l'[[Assemblée_constituante_russe_de_1918|Assemblée constituante]] ''«&nbsp;aurait couronné l'édifice du nouveau régime&nbsp;»''. Les bolchéviks à l'inverse font de l'[[Agitation|agitation]] pour la convocation du congrès. Il organisèrent même un [[Congrès_des_soviets_de_la_région_du_Nord|Congrès des soviets de la région du Nord]], qui ne fut pas reconnu par le Comité exécutif central, mais qui eut de fait un poids important.
 
Le Comité exécutif paysan jugea, de son côté, la convocation du congrès ''«&nbsp;dangereuse et indésirable&nbsp;»''. Les ''[[Izvestia|Izvestia]]'' enterraient les soviets dans un éditorial, déclarant que c'étaient les baraquements provisoires qui devaient être démolis dés que l'[[Assemblée_constituante_russe_de_1918|Assemblée constituante]] ''«&nbsp;aurait couronné l'édifice du nouveau régime&nbsp;»''. Les bolchéviks à l'inverse font de l'[[Agitation|agitation]] pour la convocation du congrès. Il organisèrent même un [[Congrès_des_soviets_de_la_région_du_Nord|Congrès des soviets de la région du Nord]], qui ne fut pas reconnu par le Comité exécutif central, mais qui eut de fait un poids important.

Toutes les contributions à Wikirouge sont considérées comme publiées dans le domaine public. Si vous ne désirez pas que vos écrits soient modifiés et distribués à volonté, merci de ne pas les soumettre ici.

Membre anonyme : merci de répondre à la question ci-dessous (plus d’info) :

Annuler Aide pour la modification (s’ouvre dans une nouvelle fenêtre)