Comptes-rendus du discours de Marx à la première union ouvrière de Vienne, le 30 août 1848

De Marxists-fr
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Auteur·e(s) Karl Marx
Écriture 30 août 1848

MIA-bannière.gif

Publié en français dans le recueil La Nouvelle Gazette Rhénane aux Éditions sociales (1963-1971). Numérisé par MIA et l'UQAC.


Die Constitution - n°133, I° septembre 1848[modifier le wikicode]

M. le Dr. Marx parle des travailleurs, notamment des travailleurs allemands à l'étranger. - Les ateliers nationaux et la dernière révolution ouvrière à Paris. Il déclare que les travailleurs allemands peuvent être fiers de compter bon nombre de compatriotes parmi les déportés. - Les Chartistes en Angleterre, leurs derniers mouvements. L'Angleterre et l'émancipation complète des travailleurs d'Europe. La Belgique.

M. le Dr. Stifft jun. : La situation actuelle. La position et l'avenir des travailleurs...

Der Volksfreund - n°109, 3 septembre 1848[modifier le wikicode]

(...) Le Dr. Marx, rédacteur à la Nouvelle Gazette rhénane, salue l'Union et se trouve très honoré de parler, à Vienne aussi, devant une Union ouvrière, comme il l'a déjà fait à Paris, à Londres et à Bruxelles.